RESTER INFORMER!!!, REJOIGNER MAINTENANT NOTRE GROUPE TELEGRAM

CLIC ICI POUR NOUS REJOINDRE

in

Comment réviser efficacement afin de réussir son examen cette année?d

Cher élève voici venu le moment crusial où vous streessez beaucoup à causer des nombreuses matières à reviser et vous ne saviez vraaiment par où commencer, alors je te livre 10 secrets dans cet article. Bonne lecture et surtout mettre en pratique nos recommandations afin de réussir votre examen cette année.

1. Avoir un environnement de travail propice aux révisions

C’est une chose souvent négligée et pourtant si importante. Pour réviser dans les meilleures conditions il faut que tout autour de soi soit propice à cette ambiance studieuse !

Lire aussi : SUJETS CORRIGES DE PHILOSOPHIE: COMMENTAIRE DE TEXTE (SUJET 1)

Pour cela, on commence toujours ses révisions par un rangement de son bureau, afin qu’il contienne uniquement ce dont on a besoin (trousse, cahier, livre …). Ensuite, il faut également éloigner toutes sources de distraction, et la première en titre : le téléphone portable. Rien de mieux pour se déconcentrer que d’avoir des notifications toutes les cinq minutes. Place-le dans un endroit où il ne sera pas accessible à la vue. Si tu travailles sur une source de notifications (ordinateur, tablette), veille également à les couper. Et pour ceux qui, même en mettant leur portable à distance, arrivent tout de même à l’utiliser, je vous conseille de mettre des temps d’écran sur vos portables ou d’utiliser des applications de limitation de temps d’écran.

Bon, nous sommes parés, entrons maintenant dans le vif du sujet :

2. La méthode des lectures de cours

Personnellement je suis passé par de multiples méthodes pour cela, mais celle qui est la grande gagnante est celle en 3 lectures consécutives (sur un même créneau de révision, non pas sur 3 jours attention) :

  • 1. La première lecture: c’est celle qui posera les bases, elle consiste en une lecture rapide et concise du cours. Le but n’est pas d’apprendre dans le détail mais d’avoir une idée générale du cours, de cibler les parties importantes et celles qui au contraire te demanderont moins de réflexion. Il s’agit en quelque sorte de savoir où seront les points sur lesquels tu devras appuyer pour la prochaine lecture.
  • 2. La deuxième lecture: La plus importante, celle qui te permet réellement d’apprendre le cours. À tes couleurs, c’est l’heure de mettre en avant les informations importantes ! Cette lecture sera la plus longue, le but est ici d’apprendre le cours et de retenir les informations primordiales.

Petite astuce : essaye de te créer ton propre code couleur, il te permettra de cibler les informations lors des prochaines lectures et de savoir dans quelle catégorie les classer. 

  • 3. La troisième lecture: La plus rapide, son but est de refaire un point global, avec les informations mises en avant. Revoir dans l’ensemble et faire un lien entre toutes les informations du cours. Alternative pour la mémoire auditive : tu peux faire ta lecture à voix haute.

Je ne peux pas te donner un temps précis pour chaque lecture mais il faut globalement diviser ton temps comme cela : 30% première lecture, 50% deuxième lecture et 20% dernière lecture.

Pour les révisions ultérieures, bien évidemment, la deuxième lecture ne prend plus cette importance. Je te conseille de procéder de la même manière mais avec un temps plus réduit ou de réviser directement sur tes fiches.

3. Les pauses

Elles sont primordiales, on ne peut pas réviser efficacement sans laisser son cerveau se reposer. Il faut visualiser son cerveau comme une grosse machine : quand elle commence à chauffer, la logique veut que l’on la laisse au repos afin d’éviter les dommages !

Il ne faut cependant pas se retrouver piéger par ces pauses. Essaye de faire autre chose que d’utiliser ton portable. On s’est tous déjà retrouvé à perdre une heure simplement en restant sur les réseaux sociaux.  Donc fais un peu de sport, du dessin, de la musique, du ménage etc., quelque chose qui te permettra réellement de faire une coupure dans tes révisions et de mettre ton cerveau au repos (en ce qui concerne la concentration sur un cours).

4. Les fiches de révision

Comment aborder des révisions efficaces sans aborder les fiches ?

Sur ce point on trouve de tout chez les étudiants : des as des fiches à ceux qui n’en font pas ou tout simplement ceux qui ne veulent pas en faire. Personnellement, je ne sais pas résumer mes cours en fiche mais il est important pour moi de faire tout de même des fiches « globales ». J’entends par « fiches globales » des fiches ne portant pas sur un cours en particulier mais plus sur une notion au-delà du cours. En médecine par exemple, elles peuvent se baser sur des points d’anatomie, des points de mécanismes physiologiques. Plus généralement, ces fiches peuvent porter sur des définitions, des formules mathématiques à retenir… Le plus important est que la fiche ne doit pas être une réécriture du cours. Elle doit pouvoir capter les points importants de chaque cours. Tu peux t‘aider des points-clés mis en avant lors de tes lectures. Les fiches de révisions Oxford sont celles que je préfère. On peut les classer grâce à leurs bordures de couleur et on peut les scanner dans l’application SCRIBZEE® afin de les garder avec soi sur son portable !

5. Les astuces pour être un as des révisions

Cahier d’erreur

Lorsque tu débuteras les entrainements pour les partiels, une bonne chose est de faire un cahier d’erreur afin de ne pas oublier les erreurs que tu as faites et surtout pour ne pas les refaire. Comment cela fonctionne ?

C’est tout simple : à chaque erreur faite, tu l’écris dans ton cahier avec l’explication de ton erreur. Cela permettra d’ancrer la bonne réponse dans ton cerveau et de ne plus refaire l’erreur. Organise ton cahier d’erreur par matière ou fais un cahier par matière, c’est comme bon te semble.

Flashcards

Technique de révision avec Flashcards, l’avantage est qu’elle permet de s’entraîner de façon active sur ses cours et de revoir ses questions n’importe-où et n’importe quand. Comment faire en pratique ? Lire son cours, se poser et réfléchir à des questions pertinentes (définition, traitement, mécanisme hormonal, formule mathématique …). Au niveau des révisions, il est important de revoir ses flashcards régulièrement. Par exemple, une vingtaine par jour afin d’apprendre ses cours d’une autre manière.

Les sous-colles / groupe de révision 

Comme le disait Montaigne il faut « frotter et limer notre cervelle contre celle d’autrui » pour avoir davantage « une tête bien faite que bien pleine ». Voici l’avantage des groupes de révision : constitue un groupe de travail de trois à quatre personnes, le groupe se réunissant en général une fois par semaine chez l’un des membres ou même en distanciel (Skype, zoom, discord…). Le but est la mise en commun des connaissances qui permettent d’enrichir ses propres connaissances et d’avoir un autre regard sur certains aspects du cours ou des entraînements. Les réunions pourront être faites autour d’un cours, sur la base d’entraînement sur des annales, d’un topo préparé par l’un des membres etc. En dehors de l’avantage au niveau des connaissances, le groupe de travail est aussi un bon moyen de rester sociabilisé et de décompresser tout en travaillant.

Voilà ici quelques méthodes et astuces permettant de réviser efficacement. Bien évidemment ce ne sont pas les seules méthodes. Il existe beaucoup plus de choses à faire, malheureusement je ne peux pas toutes les essayer. Je ne te parle ici que de choses qui ont fonctionné pour moi, j’espère que tous ces points permettront de t’aider dans tes révisions !

Les collégiens, lycéens et étudiants reçoivent peu d’information sur les bonnes pratiques pour bien réviser et mémoriser à long terme. Certains points paraissent évidents (en classe – être attentif, faire les exercices demandés, prendre des notes, poser des questions – et à la maison – ne pas attendre le dernier moment, réviser au calme, éteindre les écrans pendant les révisions…).

Cependant, il arrive que, même en prenant ces précautions pour bien réviser, les résultats soient décevants en rapport avec le travail personnel et les efforts fournis. Cela est lié au fait que de nombreux élèves et étudiants se contentent de relire leurs leçons pour les comprendre et les mémoriser.

Les recherches en neurosciences proposent des piliers solides pour bien réviser :

6. Espacer les séances

Nous apprenons mieux quand nous espaçons les sessions de révisions dans le temps plutôt que quand nous les regroupons. Mieux vaut donc espacer les séances de révision et revenir régulièrement sur un même sujet pour le réactiver. C’est justement cet espacement qui entraîne des efforts (la mémoire “force” pour remobiliser les informations) et c’est précisément ces efforts qui assurent la mémorisation à long terme.

Par exemple, 1/4 d’heure par jour pendant 8 jours vaut mieux que deux heures en un jour.

Par ailleurs, la courbe de l’oubli montre qu’il faut convaincre le cerveau de ne pas effacer les informations importantes. Pour l’en convaincre, c’est à nous de jouer. Si on revoit le soir les notions travaillées en classe le jour même, le cerveau nous récompense en conservant l’information en mémoire pendant une semaine car il a compris qu’elle est importante. Si on réviser ces mêmes notions une semaine après, le cerveau se dit alors qu’elle sont vraiment importantes et les conserve pendant 1 mois. Enfin, si on les revoit une quatrième fois au bout d’un mois, les notions sont conservées en mémoire 6 mois.

7. Se poser des questions à soi-même par des autos tests sans relecture au préalable ni cahier sous les yeux

Se tester comporte plusieurs avantages quand on cherche à bien réviser :

  • se forcer à se souvenir d’informations sans cahier ni livre sous les yeux est réellement difficile et pousse à l’effort : c’est comme ça que se créent les apprentissages.
  • se tester soi-même permet d’identifier les manques, les erreurs, les hésitations et donc les parties à travailler avec plus d’efforts

Se poser des questions à soi-même est biaisé quand l’information est encore dans la mémoire à court terme (c’est-à-dire le jour même du cours ou tout de suite après avoir relu la leçon). Tout l’intérêt repose bel et bien sur l’effort fait pour retrouver l’information dans la mémoire à long terme, sans support sous les yeux ni réactivation préalable.

8. Apprendre en enseignant à d’autres

Enseigner aux autres consiste simplement à expliquer aux autres (des camarades de classe, des amis, de la famille…) ce qu’on a compris et retenu. Nicolas Boileau, écrivain français, disait déjà au XVII° “Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.”

Expliquer aux autres oblige à intégrer des informations, les résumer, les mettre en lien, les définir clairement et est un bon indicateur du niveau de maîtrise des concepts en question.

9.Créer des liens avec d’autres informations déjà en mémoire

Ces liens peuvent être de plusieurs natures :

  • faire des métaphores avec des concepts éloignés (par exemple, le plasma est comme un fleuve, et les différentes cellules sanguines sont des bateaux qui flottent dans le courant),
  • regrouper les informations avec des logiques d’associations personnelles (ex : faire des liens entre des connaissances même d’une matière à l’autre, créer des indices récupérateurs comme des acronymes ou des dates intimes),
  • faire des liens chronologiques,
  • utiliser de nombreux exemples concrets pertinents,
  • associer à une information déjà présente dans le cerveau en la comparons à l’ancienne, à la recherche de similitudes et de différences.

Cela suppose d’avoir un stock de connaissances suffisant pour pouvoir raccrocher les nouvelles informations à des éléments présents et compris dans la mémoire (d’où l’importance d’une bonne culture générale, d’un niveau de vocabulaire élevé et d’une bonne compréhension des chapitres précédents pour construire les nouveaux apprentissages sur une base solide)

10. Faire des pauses

Les études en neurosciences ont montré que nous avons un temps limité de concentration. Au bout de 10 minutes sur un même sujet et dans une même situation, le niveau d’attention diminue. Dans les écoles en Finlande, les élèves ont même droit à des récréations de 15 minutes toutes les 45 minutes !

Ainsi, pour bien réviser, la technique de révision Pomodoro utilise la propension du cerveau à faire des associations pendant les pauses. Le cerveau a tendance à faire des associations et des liens entre des idées sans que nous y pensions. La technique Pomodoro permet de planifier des séquences de travail pour tirer parti des temps de pause lors des révisions. Des séances de 25 minutes sont systématiquement suivies de 5 minutes de pause. Ces pauses sont encore plus efficaces quand elles sont faites en mouvement. Des études ont montré que nous devrions bouger 1 à 2 minutes minimum toutes les heures d’éveil… et même danser !

Author: Jolival est un entrepreneur Web passionné des TIC et de la recherche en générale. i'm a Founder and CEO of Espaceacademique.com; lesastucesdesante.com and herbcenter.biz Nous mettons à la disposition de nos lecteurs l'annuaire des bourses d'études pour les africains. Nous vous donnons des références gratuites de l'ensemble des bourses et des opportunités éducatives, entrepreneuriales et de développement qui pourront intéresser les étudiants Camerounais et Africains afin de leur faciliter l'accès aux aides et financement à l'échelle locale et internationale.

Nous avons remarqué que certains individus prennent la peine de nous copier (les contenus disponibles sur espaceacademique.com) tout en enlevant les liens et références qui pourraient envoyer les lecteurs au site original (espaceacademique.com).

En dépit de ce comportement qui ne reflète par le professionnalisme, nous restons le meilleur site éducatif en Afrique. Nous invitons à cet effet ces individus à adopter dorénavant l’esprit d’originalité dans la rédaction de leur article futur car l’Afrique a besoin des Producteurs/ ou Créateurs.

NB :  les résultats des examens et / concours disponibles sur notre site, sont issus des sites officiels des entités organisatrices desdites examens et / concours. Nous les publions comme reçu, certaines erreurs peuvent se glisser lors de la publication en ligne de ces résultats car nous numérisons certains résultats avant de les publier. Nous recommandons les futurs candidats à se référer aux données de résultats disponibles auprès des entités en charge de ces examens et / concours.

What do you think?

Written by jolival

Jolival est un entrepreneur Web passionné des TIC et de la recherche en générale. i'm a Founder and CEO of Espaceacademique.com; lesastucesdesante.com and herbcenter.biz
Nous mettons à la disposition de nos lecteurs l'annuaire des bourses d'études pour les africains. Nous vous donnons des références gratuites de l'ensemble des bourses et des opportunités éducatives, entrepreneuriales et de développement qui pourront intéresser les étudiants Camerounais et Africains afin de leur faciliter l'accès aux aides et financement à l'échelle locale et internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 × quatre =

GIPHY App Key not set. Please check settings

infos utiles

Comment obtenir La carte jeune biométrique au Cameroun ?

Espaces academiques profil

Telecharger les Anciennes épreuves l’IUT de Douala de 2000-2021